mercredi 16 août 2017

Une histoire de sable de Benjamin Desmares

éditions: Rouergue

nombre de pages: 134

prix: 10,70€

ma note: 8/10

musique: 



Court résumé: Jeanne passe ses vacances d'hiver au bord de la mer, ce qui ne l'enchante pas. Mais elle fait la rencontre de Bruno et Alain, deux garçons mystérieusement ringards, qui va changer le cour des choses.

Ce fut la troisième lecture de ma semaine du French Read A Thon. Elle ne ressemblait pas du tout à ce à quoi je m' attendais mais c'était tout de même plaisant.

Tout d'abord, peut-être que le fait de passer ses vacances d'hiver à la plage est horrible pour la protagoniste mais pour ma part, j'adore ça (je suis de Montpellier). Seulement, la Méditerranée, ce n'est pas l'Atlantique et ces décors m'ont clairement fait rêver. Un temps couvert, en hiver, avec du sable qui vole partout dans un village presque vide... Je me répète, mais c'est une super ambiance !

Jeanne est une adolescente en colère contre ses parents, en colère contre le monde. Elle est pleine d'agressivité et très maladroite avec ce qu'elle ressent. Elle ne sait pas extérioriser ses émotions mais reste très réelle. On a envie de l'aider à se sortir de ce dégoût envers les autres car elle ressemble à beaucoup d'adolescents incompris.

«Je pensais à eux, à l'étrange mélancolie qui se dégageait des deux frères.»

Bruno et Alain sont étranges dès le début du roman. Malheureusement, j'ai tout de suite deviné le fin mot de l'histoire car j'ai lu un livre dont le dénouement était proche de celui-ci quelques temps auparavant. Il était d'ailleurs beaucoup plus fin et mieux amené alors j'ai trouvé les ficelles d'Une histoire de sable un peu grossièrement tissées. Dommage, avec un peu de chance, à un autre moment, je ne m'en serais pas douté aussi vite...

Cependant, il me faut souligner que le titre est chargé de sens. Cela change de certains autres livres, car rien qu'en le prononçant quelques temps après l'avoir lu, il nous fait flotter avec une douce magie qui nous ramène là où l'auteur nous contait cette histoire. Phrase alambiquée, bonjour ! :p

Le côté positif, c'est que ce bouquin en est resté très poétique, très beau. Il véhicule une symbolique aussi touchante que magnifique et on prend plaisir à continuer l'histoire, même pour ceux qui on vu venir la fin de très loin. J'en parlerai volontiers avec les lecteurs de ce livre, pour ne pas la dévoiler ici.

Le résumé des lutins: Malgré une fin très prévisible, ce roman est doux et plein de sens. L'héroïne n'a pas un mauvais fond, elle est juste un peu perdue. Un super cadre de vacances d'hiver qui change de ce que l'on peut voir habituellement.

P.S: Si les histoires de sable vous intéressent ou que vous avez lu ce livre, dites le moi en commentaire, sur instagram: lily.lutinscornouailles ou par mail: lily.lutinscornouailles@yahoo.com. Cette invitation à partager bouquin est valable pour n'importe quel livre à n'importe quel moment bien-sûr ;).

Bien à vous et puissiez-vous avoir de merveilleux moments littéraires,

Lily.

A lire aussi: - ma chronique sur Nous les menteurs d'E. Lochkart
- ma chronique sur La pire mission de ma vie de Robin Benway
- ma chronique sur Tu ne sais rien de l'amour de Mikaël Ollivier

mercredi 9 août 2017

Tu ne sais rien de l'amour de Mikaël Ollivier

éditions: Thierry Magnier

nombre de pages: 235

prix: 15,90€

ma note: 3/10: je suis passée à côté de ce livre... pas dû bien le comprendre, peut-être...

musique: /

quatrième de couverture: Nicolas connaît Malina depuis toujours. Elle est belle et ses amis la lui envient. Quant à sa mère, elle ne cesse de répéter qu'ils forment un joli couple et qu'un jour, ils se marieront. Sauf que Nicolas se pose des questions : Amour rime-t-il avec toujours ? Peut-on aimer plusieurs personnes en même temps ? Comment ne pas confondre amour et désir ? Est-ce qu'on n'aime qu'une fois au cours d'une vie ?... Il se demande surtout si l'obstination de sa mère ne cacherait pas quelque secret ? Du genre qu'il vaudrait mieux ne jamais déterrer...

À la suite de ma lecture de Ma pire mission de ma vie, j'ai pioché ce livre dans ma pal du French read a thon. Quel déception j'ai eu... La pire de cette année, je pense. Croyez-moi, si je n'avais pas été en pleine semaine de challenge, je l'aurais abandonné au bout de 60 pages. La quatrième de couverture m'a conquise mais en la réécrivant, je vois bien que ce n'était pas fait pour moi.

Je m'attendais à quelque chose de très profond avec une bonne dose de réflexion à la clé mais cela n'a été qu'ennui, dégoût et indignation.

Au tout début du roman, j'avoue y avoir vu énormément de détails de ma propre vie. Des enfants voisins depuis toujours et ayant le même âge font tout ensemble, partent en vacances avec la famille de l'autre, dorment dans la même chambre très régulièrement et sont éduqués par les mêmes adultes. Ils sont très liés l'un à l'autre, comme je l'ai été avec mon ami d'enfance que je considère comme mon propre frère. Jusque là, j'étais plutôt contente et en même temps un peu effrayée par d'autres détails bien plus précis que les exemples que je viens de donner.

Mais lorsque les deux protagonistes commencent à s'embrasser intensément à 8 ans, j'ai tout de suite été horrifiée. Comme je l'ai dit, dans mon cas, je considère cette personne comme un membre de ma famille, presque comme mon jumeau alors oui, je l'aime, mais pas comme un petit ami, loin de là.  Je ne comprends pas comment il peut en être autrement pour des gens "comme nous". Alors quand ils commencent à aller bien plus loin vers leurs 13 ans, j'ai considéré ça comme de l'inceste et ai eu du mal à poursuivre ma lecture.

Le pire, c'est que la mère est complètement aux anges lorsqu'elle les voit très proches. Aucun adulte n'ose les séparer ne serait-ce que dans leur scolarité. Tout le monde se raccroche à leur petite idylle pour oublier leurs problèmes sentimentaux et ça aussi, c'est très malsain.

Malina est insupportable. Collante et désirant contrôler la vie de Nicolas, elle est agaçante au possible. Je n'ai rien ressenti de particulier pour Nicolas. Ni du bien, ni du mal, pour vous dire à quel point il est intéressant !

Il faut attendre la 160ème page pour que quelque chose d'intéressant soit abordé. La seule scène touchante est celle avec un fameux chien. Je n'en dirai pas plus pour ceux qui voudront le lire.

De plus, ce bouquin n'est pas achevé selon moi. Au moment où la réaction de Malina aurait pu être intéressante, le roman s'achève. J'étais folle de rage d'avoir perdu mon temps pour que l'on m'enlève la carotte qui venait à peine de se pointer devant mon nez. Ce livre a le mérite de m'avoir permis de réussir le challenge, c'est déjà ça...

Toutefois, peut-être que le fait d'avoir une relation avec la même base que la leur m'a empêché d'apprécier cette histoire. C'était, pour mon œil de quasi sœur de quelqu'un, un inceste crapuleux. Maintenant, si vous n'avez pas eu ce genre d'amitié fraternelle depuis bébé ou que cela ne vous dérange pas autant que moi, peut-être que votre lecture ne sera pas aussi désagréable que la mienne.

Le résumé des lutins: Ennuyeux, avec une relation malsaine, des personnages détestables ou qui ne font aucun effet, comportant d'immenses longueurs et qui n'est pas terminé. Malgré cela, la lecture peut être moins désagréable si vous n'avez vous même pas ce genre de relation. Une scène touchante avec un chien qui fait sourire par rapport au reste du livre et un petit moment de réflexion relève un peu le tout.

P.S: Quel est votre avis sur ce bouquin? Suis-je trop dure avec lui? Voici mon mail: lily.lutinscornouailles@yahoo.com et mon compte instagram: lily.lutinscornouailles
Je serais ravie de connaître votre avis, qui me permettrait peut-être de m'adoucir ou de me conformer dans mon idée.

Bien à vous et puissiez-vous avoir de merveilleux moments littéraires à venir,

Lily.

samedi 5 août 2017

La pire mission de ma vie de Robin Benway

éditions: Nathan

nombre de pages: 408

prix: 15,90€

ma note: 8/10: très bonne lecture

musique: /

court (mais très court) résumé: Maggie Silver, une espionne de 16 ans, a pour mission de surveiller un garçon de son âge en se faisant passer pour une lycéenne ordinaire.

Il a été le premier livre lu pour le French read a thon (lien de mon bilan juste ici) et je dois dire que ce fut un plaisir de le découvrir.

Une histoire originale qui est parfaite pour l'été. C'est amusant de voir une adolescente espionne qui doit apprendre à vivre comme une lycéenne normale. Il y a beaucoup d'humour car tous les personnages sont drôles. Ils ont toujours la réponse qu'il faut au bon moment.

La romance (je ne spoil rien, c'est écrit sur la quatrième de couverture) est toute mignonne. Elle n'est pas compliquée comme d'autres peuvent l'être et elle est presque évidente.

Tous les espions présents dans ce bouquin ont une particularité (sinon, aucun intérêt d'impliquer toute une famille dans des affaires aussi délicates). Une crocheteuse de serrures/ sauteuse de coffres, une informaticienne, un faussaire, un multilingue capable de faire diversion à tout instant,... C'est assez bien fait.

Les personnages sont vraiment tous agréables. Maggie et Jesse s'entendent à merveille, Angelo est le sauveur des autres dans bon nombre de situations ainsi qu'une oreille attentive pour la protagoniste (surtout lorsqu'elle ne connaissait personne de son âge). Les parents sont protecteurs mais ne sont pas sans cesse sur son dos pour autant. Ils sont très compréhensifs (bon, jusqu'à une certaine limite, ce sont des parents, tout de même).

Pour ceux qui ont lu le livre, vous aurez peut-être remarqué que j'ai oublié de mentionner la meilleure amie de Maggie, Roux. En fait, c'était totalement voulu puisqu'elle est différente du reste du groupe. 

Elle est FANTASTIQUE ! Un vrai coup de cœur pour moi ! J'ai rarement eu (si l'on oublie Harry Potter) un tel attachement à un personnage et pourtant, il y en a un paquet que j'ai adoré ! Mais Roux, elle est tout simplement exceptionnelle à mes yeux. Si les autres personnages sont drôles, elle est hilarante à chaque fois qu'elle parle ou rien qu'en bougeant le petit doigt. Même lorsqu'elle est juste présente dans la scène, on entend parler d'elle et de ses humeurs approximatives et ses petites gaffes en prime. Elle peut être parfois un peu envahissante ou directe mais n'a pas eu une vie facile pour plusieurs raisons. Cette boule d'énergie qui ne peut garder sa langue dans sa poche est très touchante et elle aurait clairement pu m'être très proche si elle avait existé.

Toutefois, le dénouement fut très simple et rapide. C'est très dommage, car il y avait matière à créer une fin aussi bonne que le reste du roman.

Je compte faire plusieurs classements en fin d'année sur mes meilleures lectures ainsi que mes pires, mes personnages préférés ou a contrario ceux qui m'ont le plus agacée, les livres que je veux le plus lire en 2018,... Enfin bref, tout ça pour dire que je suis sûre de retrouver ma très chère Roux dans celui de mes personnages favoris.

Le résumé des lutins: Un livre qui restera plus mémorable grâce à l'un de ses personnages qu'à son histoire, qui est très agréable également. Un bouquin sans gros soucis, qui ne torture pas l'esprit, mais un peu trop simple et accéléré au niveau du dénouement, ce qui est regrettable par rapport à l'intégralité du récit.

P.S: si vous avez lu ce livre, que les histoires d'espions avec un super personnage secondaire ou que vous avez simplement envie de partager sur une de vos lecture, je serais ravie d'échanger avec vous en commentaires, par mail: lily.lutinscornouailles@yahoo.com ou sur instagram: lily.lutinscornouailles.

Bien à vous et puissiez-vous avoir de merveilleuses lectures,

mardi 1 août 2017

Nous les menteurs d'E. Lockhart

éditions: Gallimard Jeunesse

nombre de pages: 273

prix: 14,50€

ma note: 9/10

musique à écouter en lisant cet article: The Eagles - Hotel California (discutons de ce choix par messages, pour ceux qui ont lu le livre)

le plus court résumé possible: Une riche famille sur une île privatisée chaque été. Un groupe de quatre ados soudés. Un accident, un secret, la vérité.

Je me suis enfin lancée dans ce bouquin grâce à une amie que j'ai rencontrée au Prix des Collégiens. Comme quoi, ce fut vraiment une expérience géniale pour des jeunes lecteurs ! Je la remercie infiniment du conseil car j'ai passé un excellent moment de lecture.

Tout d'abord, le cadre. Qui n'a jamais rêvé d'avoir une île rien que pour sa famille sur laquelle on passerait tous nos étés? Pas moi en tout cas, j'adorerais ça ! Chaque sœur a sa propre maison (magnifique, grande et avec une très belle vue). Ils se rejoignent tous les soirs dans le jardin des grand-parents si ils ne se sont pas déjà réunis à l'une des plages ou lors d'une balade en bateau. 

La famille est très spéciale. Elle est composée de trois sœurs, leurs parents et leurs enfants. Les Menteurs sont les quatre cousins aînés. Entre mensonges, concurrence et conflit à propos de l'héritage... nous n'avons pas le temps de nous ennuyer. Nous les suivons sur plusieurs années, dont celle des 15 ans des menteurs, celle où un accident s'est produit.

La fin est très bien réalisée, je ne l'ai pas vu venir, celle-là ! Et que c'est agréable de ne pas se dire "Ah. Oui. En même temps, c'est ce à quoi je pensais depuis un bon moment...". On ne s'y attend pas (à moins d'être le prochain Hercule Poirot, ce qui est très rare :) ) et nous sommes forcément étonnés du dénouement.

J'ai beaucoup aimé la description de chaque Menteur: 
Mirren est le sucre, la curiosité et la pluie.
Johnny est la vitalité, la persévérance et le sarcasme.
Gat est la contemplation et l'enthousiasme. L'ambition et le café noir.


Le caractère de Gat, ainsi que celui de Cadence, m'ont en revanche dérangée plusieurs fois. Dès le départ, allez savoir pourquoi, je n'ai pas apprécié ce garçon. Je l'ai trouvé égocentrique, s’apitoyant sur son sort à la place de regarder autour de lui et de voir le mal qu'il a causé à deux personnes en particulier. Caddy, quant à elle, est très naïve parfois. Cela donne une envie irrésistible de la secouer et de lui dire que c'est stupide de se laisser faire comme ça.

Pour en revenir à la famille, malgré toute cette jalousie et ces non-dits, elle en reste très touchante selon moi. J'ai beaucoup aimé la mère de Cadence qui est très stricte et sans cesse sur son dos mais qui a finalement juste beaucoup d'inquiétude pour sa fille.

Je dois avouer que je suis complètement d'accord avec la majorité des personnes qui ont lu ce bouquin: il fait partie des livres jeunesses les plus mémorables de par son cheminement.

Le résumé des lutins: Un bouquin qui marche grâce à ses décors de rêve et à sa fin incroyable. Il foudroie le lecteur sur place et donne envie de se replonger dans l'histoire afin d'en saisir tous les détails.

P.S: Si vous aussi, vous avez été scotché (ou non) par cette histoire ou que vous voulez la découvrir, vous pouvez me laisser un commentaire auquel je répondrai, c'est promis. ;)
Si vous voulez me parler d'une autre lecture, pourquoi pas? Vous pouvez me parler via instagram: lily.lutinscornouailles ou par mail: lily.lutinscornouailles@yahoo.com.

Bien à vous et puissiez-vous avoir de très bons moments littéraires,

Lily.